Journal vocal: La génèse de BARUD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal vocal: La génèse de BARUD

Message par Admin le Lun 14 Aoû - 5:33

L'imagination. Ce mot, à l'apparence bien simple dont l'utilisation multiple permet à chaque être vivant de pouvoir se représenter émotionnellement une situation. Selon l'importance, ce peut être plus dure tant l'événement est exceptionnel. L'exemple le plus concret est le suivant : Imaginez-vous chercher dans votre poche de pantalon ou de veste, et qu'au lieu d'y trouver votre téléphone ou bien vos clés, vous ne touchiez que la pièce de cinq centimes trouvée par terre il y a deux jours. La plupart des gens ont forcément eu cette émotion terrible, où notre cœur manque soudainement un battement tandis que votre cerveau accapare 100% de ses capacités pour savoir comment gérer la réaction. Ce n'est qu'une fraction de secondes après que vous vous demandez seulement où sont vos clés ou votre portefeuille.
D'autres cas ont expérimenté la mort d'un proche. Parfois trop tôt, parfois après une vie bien menée. Par maladie ou bien par accident, il est très souvent un coup dur à encaisser dans la coque épaisse que le quotidien au sein de la ville nous forge afin d'être le plus solide possible. Nous nous mentons pour pouvoir prouver au reste du monde que nous sommes inatteignables, mais, comme dit plus tôt : C'est faux. Pour les proches, les réactions sont souvent les larmes avant de devoir, par la force du temps, passer à autre chose. D'autres se plongent dans le travail où dans d'autres activités plus destructrices, ce qui peut s'apparenter à du déni.
Pire encore, les événements politiques peuvent forcer des peuples entiers à abandonner leurs maisons, jusqu'à leur culture ou bien leurs croyances. Guerres, invasions, l'Histoire a bien démontré à de multiples reprises à quel point il est dur de se séparer de ses possessions, quelles qu'elles soient et pour n'importe quelle raison.

Avez-vous bien pu imaginer la chose que peut-être cet aspect de « perte » ? Bien. A présent, imaginez-vous perdre votre planète. C'est nettement plus difficile, n'est-ce pas ? Rassurez-vous, vous n'aurez pas à l'imaginer. Cela fait maintenant des siècles que vous ne vivez plus dessus !

Bienvenue à la Ruche ! Cet immense vaisseau de la taille d'un continent entier autrefois faisant partie d'un trio de Ruches, est le fleuron technologique terrien ayant servi d'abri derrière Mars, pendant que la Terre subissait l'éruption solaire la plus puissante jamais recensée. Ça, bien-sûr, il y a peu de chances que vous vous en souveniez autrement que dans vos cours d'histoire puisqu'elle eut lieu en 2241. Il serait cocasse que vous puissiez avoir plus de trois-cent ans, auquel cas vous auriez certainement autre chose que de parler à un professeur de renom ayant à l'instant brisé le quatrième mur.Quoique. Bref, reprenons !

Nous sommes en l'an 2698, plus précisément en début Août. Dans quelques mois arrivera la nouvelle année selon le calendrier grégorien, dont le climat artificiel mis en place dans la dernière Ruche en vie permet de simuler les quatres saisons au même rythme que si nous vivions sur la Terre. Pourrons-nous un jour revenir vivre sur la Terre ? Probable ! En tout cas c'est en projet. Souvenez-vous, j'ai énoncé plus haut qu'il existait autrefois trois Ruches. Voyez, la Ruche A fut démantelée en l'an 2688 pour devenir ce qui sera plus tard, un joli petit paradis technologique posé en plein milieu de ce qui s'appelait autrefois l'Océan Atlantique. Naturellement, la ville fut nommée New Atlantica. Elle est opérationnelle depuis quelques années seulement (2695), mais bien assez de gens sont déjà descendus pour y vivre. Grâce aux stations d'épuration et de purification, l'air y est bon et une partie de l'eau est déjà potable. Après, la situation démographique et autre problèmes sociaux font aussi pas mal partie du quotidien, presque identique à la ruche B. Ensuite, la Ruche C c'est un peu compliqué : Elle a fait « pouf ». Elle n'a pas explosé, mais lors de l'éruption solaire, tout les instruments se sont affolés et lorsqu'on a repris contact entre les ruches, la ruche C avait littéralement disparue. Ça a causé quelques problèmes, notamment parce que d'importants dirigeants ont disparus, mais la situation bien que grave, s'est tassée petit à petit. Le drame, bien que...Dramatique, a permis aux habitants des deux autres Ruches  de pouvoir passer outre leurs barrières culturelles et linguistiques jusqu'à pouvoir parler une langue disons « universelle » afin de pouvoir surmonter ensemble cette épreuve. Ça a quelque chose de beau, si ce n'est les groupes extrémistes conservateurs jugeant leur langue supérieure à d'autres et, bien qu'ils parlent la langue de la Ruche, préfèrent utiliser leurs antiques langages dans des regroupements plus petits. Quand je parle de regroupements, imaginez-vous la carte d'une ville, que vous divisez en plusieurs départements. A une autre échelle, plus minime naturellement, vous avez ces « patelins » parlant leur langue  originelle d'une culture disparue depuis des siècles.

J'ai quelques chouettes souvenirs d'autrefois, je faisais partie de l'équipe de scientifique chargée de créer un moyen de sauver l'humanité au possible de l'éruption solaire. Pour être précis, la cellule avait été crée en été 2137, deux semaines juste après que des astronomes belges aient découvert ce qui allait arriver dans un siècle. La première véritable fois qu'un sommet mondial extraordinaire a fait quelque chose d'utile dans des délais plus que corrects ! A ce moment les prédictions étaient floues, mais au fur et à mesure que les analyses et études confirmaient l'ampleur de l'événement, notre unité devenait plus nombreuse. D'un groupe restreint contenant cinq ingénieurs et une dizaine de physiciens, nous étions devenus une section entière recensant une centaine de fabuleux esprits affûtés de tout bords. Les plus belles amitiés de toute mon existence furent démarrées à ce moment. D'une bête Batcave au fond d'un bâtiment en béton, nous avons déménagé dans les prémisses de ce qui est aujourd'hui le complexe lunaire Armstrong ! C'était magnifique. Bref, c'est donc dans l'espace, bien cachées derrière la Lune à l'abri des regards terriens, que nos fières Ruches furent crées. La Lune ayant été pratiquement laissée vierge de tout gros prélèvements de minéraux depuis le premier pas de l'Homme dessus, beaucoup de moyens furent mis en branle pour y créer d'immenses carrières de roches lunaires, utiles à la création des plaques et armatures principales. Bref, la suite est assez connue, des bunkers furent fabriqués un peu partout durant une vingtaine d'années consécutives, puis ensuite les fameuses colonnes de « champ de force » afin de minimiser au mieux l'impact de l'éruption solaire. Elles furent disposée tout autour et sur le continent asiatique et slave. Le peu qu'on puisse dire est que ça a plutôt bien marché ! Les bunkers ont rempli leur rôle ainsi que les Colonnes. La Terre était grièvement défigurée. Ce qui était autrefois le berceau du Communisme est devenu un immense désert, ainsi qu'une partie des Amériques. Aux extrêmités des zones moins touchées par l'éruption se trouvèrent les zones touchées par les radiations . Principalement l'Europe. Encore une raison de plus pour dire que les français sont toxiques. La plupart des bâtiments « modernes », bien que protégés autant que possibles, furent à cause de l'abandon, ramenés à Dame Nature de diverses manières. Encore que, certaines structures historiques ont plutôt bien réussi à tenir le coup. Enfin je digresse.

Aujourd'hui, quand je regarde la Ruche A, autrefois le nec-plus-ultra-ultime-des ténèbres-métal-supplément fromage, je me dis qu'en deux-cent ans de progrès on fait tellement mieux... Des champs énergétiques gourmands pour protéger toute la surface de la Ruche on a maintenant quelque chose de plus solide, moins coûteux en entretien et même interactif ! Il y a un climat artificiel fidèle aux saisons et intempéries qu'il y avait sur Terre avant que tout pète...Et niveau médecine, je dois avouer que même moi il m'arrive d'être étonné en y repensant : guérisons de MST autrefois incurables, régénération des tissus nécrosés...En deux siècles on a relativement fait autant de progrès qu'en neuf cent ans à partir du 12ème siècle. Il n'y a pas à dire, c'est beau. Après, bien sûr ça aurait été plus loin si j'avais été le genre de personne qui partageait ses jouets et créations. Ca, ce sera sans nul doute pour une autre fois. Éventuellement. Peut-être.

C'est à votre tour de vous trouver une place dans ce vaste endroit bien démoli qu'est devenu la Terre, ainsi que la Ruche. On  a de la technologie de pointe à chaque coin de rue, du matériel militaire à faire pâlir Tesla, du porno holographique pas cher, des trajets spatiaux pour une bouchée de pain pour peu que vous ayez un bâtiment homologué...Par contre, évitez de faire des trajets au niveau du soleil, ça a l'air dangereux. Un détail a retenu votre attention, hm ? Je vois. Oui, c'est aussi disponible en streaming. Sur ce...


Bonne chance pour la suite.

Admin
Admin

Messages : 7
Date d'inscription : 22/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum